du 03/10 au 07/10/2018 : Les rencontres de la sérendipité à Royan (17)- évènement Partenaire du CRIA Parangonneurs en lien avec le Festival des nouvelles explorations

du 03/10 au 07/10/2018 : Les rencontres de la sérendipité à Royan (17)- évènement Partenaire du CRIA Parangonneurs en lien avec le Festival des nouvelles explorations

Évènement Partenaire national :

Du mercredi 03 au dimanche 07 octobre 2018,
à Royan et sa région ( Charentes-Maritimes)

RENCONTRES , ÉCHANGES & PARTAGES D’EXPÉRIENCES dans l’esprit DE LA SÉRENDIPITÉ

  • La sérendipité peut être définie comme le fait de trouver ce que l’on ne cherchait pas. L’exemple le plus connu est sans doute celui de Christophe Colomb… qui a découvert l’Amérique alors qu’il cherchait une nouvelle route vers les

Organisée par l’association « CRIA-PARANGONNEURS »

Thème de cette session :

« Les sciences et techniques qui guident notre vie à l’insu de notre plein gré »

 en lien avec le FESTIVAL DES NOUVELLES EXPLORATIONS « Les fabriques des Intelligences »(3ème édition)
Palais des Congrès de Royan

 

Si vous avez l’esprit de créativité, d’exploration, et d’aventure intellectuelle, venez rencontrer des personnes avec qui vous pourrez échanger vos expertises.

Le but : venir pour trouver ce que vous n’avez pas cherché »

Avec pour but de :

  • Développer de la créativité
  • Optimiser nos méthodes d’organisation (professionnelles et personnelles).
  • Développer notre capacité d’auto-défense intellectuelle (notion de zététique)
  • Développer notre capacité à repérer les signaux
  • etc…

 

Les dates  des rencontres de la sérendipité:

du mercredi 03 octobre au dimanche 07 octobre –> Possibilité d’assister en totalité ou partiellement selon vos disponibilités.

Lieu : Dans la région de ROYAN.

–> Un hébergement est prévu sur place, dans un gite convivial au meilleur prix (60€ TTC/ personne/ jour, petit déjeuner et repas compris) pour permettre la diversité des participants.

Informations/ contact  MFQ BFC auprès de  Sylvie Vermot, déléguée régionale.

 

LES GRANDES LIGNES DU PROGRAMME

  • ÉCHANGES D’EXPÉRIENCES*  :

    • ADN ; Biologie cellulaire ; épigénétique ;
    • entreprises libérées
    • NUDGE

*avec la participation du MFQ Bourgogne-Franche-Comté. (dans le cadre du partenariat avec le MFQ Bourgogne-Franche-Comté)

 

  • GRANDES CONFÉRENCES du festival des nouvelles Explorations , Palais des Congrès de Royan ( 20h30) :

–> mercredi 03 octobre : L’EXPLORATION DES HUMANITÉS
Invité d’honneur :
Pascal Picq,  Collège de France, paléoanthropologue
Suivie de la projection du film « 16 levers de soleil », de Pierre-Emmanuel Le Goff, autour de l’aventure spatiale de Thomas Pesquet.

Toute l’œuvre de Pascal Picq développe l’idée que l’humanité – Homo sapiens – serait encore à construire et à découvrir. Comme il l’écrit dans un de ses derniers ouvrages, «qui va prendre le pouvoir» dansl’avenir? Le regard du célèbre anthropologue se confronte à la vision de l’astronaute : une terre, plusieurs humanités ?

«L’avenir, tu n’as pas à le prévoir, mais à le permettre» (Saint-Exupéry)
S’envoler pour l’espace. C’est ce rêve que Thomas Pesquet a réalisé en décollant depuis la base de Baïkonour. À 450 km de la terre, durant ces six mois où le monde semble à la fois si proche et si lointain, un dialogue se tisse entre l’astronaute et la méditation d’Antoine de Saint-Exupéry, qui l’a accompagné dans la station spatiale.

–> jeudi 04 octobre : CERVEAU ET ROBOTS : DES ALCHIMIES RÉCIPROQUES ?

Intervenants :

Amélie Cordier, spécialiste de l’intelligence artificielle, directrice de recherche chez Hoomano, une start-up qui crée des logiciels pour les robots sociaux d’interaction en approfondissant les capacités de l’humain et de la machine à s’adapter à un environnement.
Maxime Petit , titulaire d’un doctorat en Neurosciences et Sciences cognitives (INSERM, 2014), il conduit sa recherche en Robotique à l’École Centrale de Lyon, au sein du laboratoire LIRIS (Laboratoire d’Informatique en Images et Systèmes d’Information).

« Ah! Pour être un dévot, je n’en suis pas moins homme » faisait dire Molière à Tartuffe. Mais les machines humanoïdes que nous créons aujourd’hui pourront-elles dire un jour : « Ah pour être un robot je n’en suis pas moins homme »?
L’interaction des hommes et des robots se manifeste dans la sphère affective et la sphère sociale. Va-t-elle progressivement transformer notre société?

–> vendredi 05 octobre : L’ART D’IMAGINER LES FUTURS

Conférenciers :

JEAN-MARC BORELLO, Fondateur et président du directoire du groupe SOS. Débutant sa carrière comme éducateur spécialisé, il travaille ensuite à la mission interministérielle contre la drogue et la toxicomanie. Il se lance ensuite dans l’entrepreneuriat social et crée le Groupe SOS, dont il est aujourd’hui le président, première entreprise sociale en Europe. En janvier 2018, il a remis à la Ministre du Travail un rapport important sur les politiques d’inclusion. Engagé auprès de l’actuel Président de la République, son dernier livre est
Choisir son monde .

Yann MOULIER-BOUTANG, Économiste, ancien élève de l’École normale supérieure, il y a enseigné ainsi qu’à l’Institut d’études politiques de Paris. Il est professeur de sciences économiques à l’université de technologie de Compiègne, et y a créé l’Institut des hautes études pour la transition numérique. Directeur de la revue Multitudes, il a écrit L’Abeille et l’Économiste (2010), faisant suite au Capitalisme cognitif : la nouvelle grande transformation.

Mathieu BAUDIN, « Inventer un monde plus souhaitable », voilà comment Mathieu Baudin définit sa mission. Prospectiviste, historien et enseignant, il co-fonde l’Institut des Futurs souhaitables, un Think and Do Tank qui a formé aujourd’hui 450 « voyageurs du futur », tournés vers le développement durable et l’optimisme. Il coécrit en 2009 Le Bonheur est en marche.

 » À quoi peuvent ressembler l’économie et l’entrepreneuriat sous la bonne étoile de la solidarité ? L’expérience de l’innovation sociale au service de plus grand nombre, de l’intérêt général et du bien commun, est racontée par Jean-Marc Borello, coauteur de Manifeste pour un monde solidaire (Éditions du Cherche midi, 2015). À ses côtés, l’éco-nomiste Yann Moulier-Boutang, auteur de L’abeille et l’économiste (Carnets Nord, 2010) met en perspective notre futur social.

 

–> samedi 06 octobre : SOMMES-NOUS ASSEZ INTELLIGENTS POUR SAUVER LE MONDE ?

Intervenants :

Hervé LE TREUT, Ancien élève de l’École normale supérieure, Hervé Le Treut est directeur de l’Institut Pierre Simon Laplace (IPSL), professeur à l’École polytechnique et à l’université Pierre et Marie Curie, membre de l’Académie des sciences depuis 2005. Son livre Nouveau climat sur la Terre : comprendre, prédire, réagir fait autorité. Il dirige le
programme Acclima Terra pour l’adaptation au changement climatique en Nouvelle-Aquitaine.
Roland CAYROL, Directeur de recherches au Centre de recherches politiques de Sciences Po, il crée en 1986 et dirige l’institut CSA. Il commente l’actualité politique dans de nombreuses émissions (ex. C dans l’air sur France 5). Ses derniers livres, Tenez enfin vos promesses ! – Essai sur les pathologies politiques françaises, et Les Raisons de la colère,
apportent des analyses acérées de l’état de l’opinion française.
Floran AUGAGNEUR, Philosophe des sciences, Il est Vice-président de la Commission nationale du débat public. Analyste des contradictions entre écologie et politique, inégalités et environnement, il a entre autres coécrit Révolutions invisibles : 40 récits pour comprendre le monde qui vient.
Arthur KELLER, Consultant et conférencier sur les questions d’énergie et de climat, auteur et scénariste, coordinateur de la commission environnement au parti Nouvelle Donne. Auprès Adrastia, il travaille sur l’anticipation du déclin de la civilisation thermo-industrielle et les risques d’effondrement.
L’ intelligence humaine a créé notre civilisation et assuré son hégémonie. Pourtant, alors que nous croyions avoir dominé la nature, en la polluant, nous la mettons en danger. Cette menace fait éclater les démocraties et nourrit les méfiances et les désillusions. Notre intelligence, saura-t-elle donner à notre espèce et notre planète des perspectives nouvelles ?
  • VISITES  D’ENTREPRISE  :

    • entreprise PRESTO (robinetterie)
    • FERME  l’ORÉE  (viticulture) à Thezac

 

  • ACTIVITÉS sur le  développement des savoirs :

    • Mise à jour des connaissances du Code de le Route
    • Initiation à l’éco-conduite
    • Fonctionnement et utilisation d’un drône

 

En savoir plus sur  :

  •  CENTRE DE RESSOURCES ET D’INNOV-ACTIONS CRIA Parangonneurs

PARANGONNAGE veut dire « Benchmarking ».

Réseau de personnes qui échangent leurs expériences professionnelles et personnelles dans les domaines du management au sens large. Les valeurs sont basées sur le modèle européen d’excellence EFQM.
Des rencontres et des visites sont organisées.
Exemples de sujets traités : créativité, signaux faibles, sérendipité (c’est à dire : favoriser le hasard pour trouver ce que l’on n’a pas cherché), Développement Durable, zététique (c’est à dire : fiabilisation des informations & auto-défense intellectuelle), sécurité routière et domestique, prospective, inter-générations…

  • EXEMPLES  DE DÉCOUVERTES PAR SÉRENDIPITÉ :

    • DES EXEMPLES HISTORIQUES :
      •  Christophe COLOMB et la découverte de l’Amérique
      • Un indien d’Amazonie et la découverte de la Quinine (qui a bu de l’eau croupie par l’écorce d’un arbre)
      • La pasteurisation
      • Le post-it
      • Le four à micro-ondes

Les exemple de sérendipité sont assez fréquents dans le domaine de l’innovation des entreprises, même si le grand public ne s’en rend pas toujours compte :

Le « cri du lynx » est une innovation développée par une entreprise qui est spécialisée dans l’extraction de granulats. Elle s’inquiétait des nuisances sonores gênant les riverains notamment lors des mouvements des engins de chantier (BIP-BIP lors des marches arrières).

L’embauche d’un salarié d’origine africaine fut un hasard heureux : Cet employé a imaginé une modification basée sur le cri du lynx, animal qui émet un son directif, et audible seulement à faible distance et qui s’atténue fortement dès que l’on s’éloigne (c’est la stratégie de cet animal pour ne pas se faire repérer de loin)

L’idée fut lancée de construire un appareil électronique qui émet le cri du lynx, moins gênant pour les riverains que le « bip bip » initial.

Le succès fut immédiat car à cette époque le chantier de la ligne à grande vitesse Tours à Bordeaux démarrait, les milliers d’engins de travaux publics en furent équipés.

 

  •  Festival Nouvelles Explorations 2018 : La fabrique de l’intelligence

http://nouvellesexplorations.com/action-IntegrationTools-templates

Festival des Nouvelles Explorations 3e édition – 3 > 7 octobre 2018

Le Festival des Nouvelles Explorations réunit les explorateurs de toutes les disciplines.

Il embrasse l’exploration géographique, environnementale et climatique, l’intelligence artificielle, l’exploration comportementale, pour faire découvrir au grand public les avancées technologiques d’aujourd’hui, les innovations de demain et les défis de nos sociétés.

« Notre époque ressemble à la pré- Renaissance, qui voyait partir des explorateurs à travers le monde, qui ne trouvaient pas forcément ce qu’ils cherchaient, mais découvraient d’autres contrées. Ils ont fondé la civilisation moderne.

Aujourd’hui, les nouveaux explorateurs, venus de tous horizons, nous bousculent, anticipent, créent, inventent de nouvelles manières de penser, de se comporter en intégrant à notre quotidien des technologies de plus en plus innovantes.

Ils nous aident à prendre conscience que le monde est fragile mais nous rappellent aussi que l’Homme dispose de ressources inestimables pour entreprendre et relever les défis. »

Bettina Laville & François Marot, fondateurs du Festival